AddThis Social Bookmark Button

64956cda471a55505f80c4851b0d51c5.pngSorif Travel : 7 condamnations en un mois !

Pour le seul mois d'avril 2016, Sorif Travel a été condamné dans 7 dossiers liés au pèlerinage à la Mecque. Cinq d'entres eux concernaient un groupe de voyageurs qui ont effectué le même voyage pour une Omra. Les deux restant concernent d'une part un voyageur dont nous avons raconté la mésaventure dans notre article précédent, et d'autre part un jeune voyageur qui a lui aussi vu son Hajj en 2015 tourner au cauchemar.

 Nous ne reviendrons pas sur le cas évoqué dans notre article précédent (la 9e condamnation de Sorif) où la cliente a vu son rêve d'accomplir le Hajj partir en fumée. 

 Le groupe des cinq compte des pèlerins qui avaient fait confiance au centre islamique de Bruxelles, qui avait alors un partenariat avec cette agence. Cette confiance leur a coûté cher. En effet, Sorif Travel, comme à son habitude, a écourté leur voyage de plusieurs jours, remplacé les hôtels prévus par d'autres de moindre qualité, a changé les conditions du vol qui a duré plus de 20h alors qu'il était question d'un vol direct jusque Jeddah depuis Paris, et d'autres désagréments que nous ne citerons pas ici par souci de concision.

 Quant au pèlerin déçu de son Hajj en 2015, il reprochait à Sorif Travel d'avoir changé le conditions du vol la vieille au soir, 10h d'attentes lors de l'escale à Istanbul, l'hôtel à la Mecque était infecte que ce soit dans les chambres ou les cuisines, hôtel à Médine non conforme au bon de commande, séjour raccourci d'un jour, plusieurs services prévus non prestés tels que les repas, transports en Arabie Saoudite, etc. 

 Tous ces pèlerins ont eu une audience le mois d'avril dernier (2016) et ont obtenu gain de cause. Nous les avons accompagné et suivi jusqu'au bout dans leurs plaintes. 

 Sorif Travel a donc réussi l'exploit de se faire condamner 15 fois en deux ans ! 

 Il reste à souligner que ces condamnations ne sont que la partie émergente de l'iceberg. En effet, très peu de voyageurs font la démarche de porter plainte malgré leur colère. Et ceux d'entre eux qui font le pas ne vont pas systématiquement jusqu'au bout de la démarche et ce, malgré notre soutien et accompagnement gratuit.

 Nous craignons le pire pour la saison du Hajj 2016. En effet, Sorif Travel a été exclu par l'Arabie Saoudite des agences agréées et n'a reçu dès lors aucun visa cette année. Comme le font beaucoup d'autres, l'agence va racheter des visas à une agence agréée, mais cette manière de fonctionner finit chaque année par mal tourner et laisser des gens sur le carreau le jour du départ. 

A bon entendeur.