AddThis Social Bookmark Button

serveimage-2.jpegSorif Travel:  6e condamnation en justice 

 10.000 euros d'indemnités !

 

C'est lors du Hajj 2014 que se sont déroulés les faits. Un couple de pèlerins, des personnes âgées, a vu son rêve se transformer en cauchemar. Dès l'arrivée, ils se retrouvent sans bagage, "ils sont perdus" leur dit-on, sans un mot de plus...

 

Mais le cauchemar pour ce couple ne fait que commencer. Comme si cela ne suffisait pas, le couple se voit loger dans une résidence pitoyable, en très mauvais état. L'homme, âgé et à la santé fragile, voit sa santé en prendre un coup et se dégrader, au point de dire adieu à sa famille en Belgique, croyant que son destin s'arrêterait là. A leur arrivée, les pèlerins s'attendaient à être logés dans un hôtel, tel que le contrat le prévoyait, mais ils se sont vus, au lieu de cela, logés dans une résidence qui n'avait rien avoir avec qui était prévu et qui par dessus tout était de très mauvaise qualité.

Ce n'est pas tout, le couple avait commandé un voyage avec demi-pension, croyant ainsi s'épargner la charge de devoir courir entre les prières pour chercher de quoi manger. Mais une fois n'est pas coutume, Sorif Travel a manqué à ses engagments et le couple a du se débrouiller seul pour couvrir ses besoins en nourriture. 

Seul... oui, parce que le guide, ils l'attendent toujours pour les guider...

Vu la gravité des faits, les conséquence physiques et psychologiques que ce traumatisme a provoqué chez ce couple de pèlerins, la Commission Litiges Voyages a condamné Sorif Travel a verser 10.000 euros d'indemnités aux victimes.

Nous en sommes donc à la 6e condamnation en moins de deux ans et la saga est très loin d'être terminée. Cette dernière date de la mi-décembre 2015. De nombreuses plaintes sont encore en cours de traitement et d'autres condamnations devraient suivre. 

Le comble, c'est que malgré ces condamnations, Sorif Travel refuse toujours de verser ces indemnités aux pèlerins, les contraignants à faire appel à un huissier de justice pour forcer l'éxecution du jugement et récupérer leur du. Depuis avril 2014, date de sa première condamnation par des pèlerins qui ont bénéficié de nos services, Sorif Travel n'en a indemnisé qu'une seule. Et pour cause, il ne lui devait que 200 euros (petite somme qu'il a fallu malgré tout obtenir après de nombreuses interventions du pèlerin et de la Commission Litiges Voyages). Nous avons entamé pour les autres pèlerins les démarches pour le forcer à éxecuter ces jugements.

En attendant, nous ne pouvons que sérieusement conseiller les pèlerins de réfléchir à trois fois avant de faire appel aux services de cette agence.