AddThis Social Bookmark Button

 

images.jpeg

120 clients de Tayba Travel privés de Hajj cette année

Plusieurs dizaines parmi les clients de Tayba Travel risquent bien de ne pas voir la couleur de la Mecque cette année.

Nous sommes le mercredi 9 septembre 2015, un départ était annoncé pour ces pèlerins la veille depuis l'aéroport de Zaventem.

Quelques heures avant le départ, les pèlerins sont sans nouvelle de leurs passeports. A l'agence, on les invite à se rendre malgré tout à l'aéroport et d'attendre le vol prévu à 16h. Mais à l'heure du départ, toujours aucune nouvelle de leurs documents de voyage. Résultat, ils sont tous rentrés chez eux et à l'heure où nous écrivons ces informations, n'ont pour la plupart pas encore récupéré leur passeport et certains d'entre eux comptent porter plainte auprès de la police pour les récupérer.

 

Les raisons de ce blocage ? L'agence soutient que le problème provient de l'ambassade saoudienne, cette dernière dément et accable plutôt l'agence qui a pris plus de clients que ne le permettait le quota de visas belges. En effet, à notre grande surprise, l'ambassade nous apprend que Tayba travel n'est pas agréé pour le Hajj mais pour la Omra - malgré que la liste qu'elle diffuse ne fait pas cette distinction Hajj/Omra-  et "sous-traite" donc ses services à une agence agréée (traduisez: elle rachète les visas à une agence agréée-ndlr). Le quota de visas pour la Belgique étant épuisé, Tayba Travel a essayé de faire aposer sur les passeports de ses clients des visas destinés aux Luxembourgeois. L'ambassade n'a pas transigé et a refusé de déroger à la règle. L'ambassade nous l'affirme : ces pauvres gens ne partiront pas cette année. 

D'après les pèlerins qui nous ont contacté, ils seraient 120 personnes dans le cas.

Le business des visas.

Les visas sont octroyés gratuitement aux agences de voyages par le Ministère du Hajj saoudien selon un quota défini pour chacune d'entre elles. Dans les faits, ces quotas ne servent pas à grand chose dans la mesure où les agences se revendent les visas entre elles - ce qui est, vous l'aurez compris, illégal - . Ce juteux business (plusieurs centaines d'euros le visa) causent régulièrement des dégâts. Souvenez-vous, en 2012, l'agence Safari avait racheté des visas à al Haramayn qui visiblement, ne lui aurait pas fourni le nombre de visas en suffisance pour faire partir tous ses clients, résultat : 21 personnes sont restées clouées en Belgique et ont vu leur Hajj annulé cette année là.

Si vous êtes concernés ou connaissez une personne dans cette situation, transmettez-leur ces recommandations :

- Votre priorité pour l'instant est de partir. Demandez à parler au patron et exigez un départ, qu'il se débrouille pour régler cette situation, vous l'avez payé pour ça. Ses déboires avec l'ambassade ne vous regarde pas, c'est sa responsabilité. 

- Que vous partiez ou non, exigez un dédommagement pour ce qu'ils vous ont fait subir. N'acceptez surtout pas un simple remboursement, la loi prévoit qu'il vous donne en plus un dédommagement pour le préjudice subi. L'agence a joué avec vos passeports, elle a perdu. Elle doit maintenant payé pour ce qu'elle vous a fait subir. 

- Si vous avez du mal à récupérer vos passeports, portez plainte auprès de la police. 

- Prenez contact avec notre association, notre service juridique vous aidera gratuitement dans vos démarches pour demander réparation auprès de la justice.

Si vous vous laissez faire, les agences recommenceront l'année prochaine avec d'autres pèlerins et on en finira jamais avec ces problèmes. Prenez vos responsabilités et défendez-vous, nous sommes là pour vous aider.

Qu'Allah vous soulage dans votre épreuve et vous permette de trouver une solution pour faire votre Hajj au plus vite.